NMC-Actualites-02

Revenir aux actualités

Retour sur le Conseil métropolitain du 31 mai 2024

Conseil métropolitain
Conseil métropolitain

Le 31 mai dernier s’est tenu le troisième conseil métropolitain de 2024.

Rénovation du siège métropolitain

Jean-Luc Corbet, Coprésident du groupe Notre Métropole Commune (NMC), est intervenu pour soutenir le projet de rénovation du siège métropolitain sur le site actuel du Forum.

Cette rénovation permettra à la quasi totalité des agents métropolitains d’être regroupé au sein du même bâtiment et ainsi de faciliter le travail au quotidien. La rénovation thermique permettra à terme de diviser par 4 la consommation énergétique du bâtiment grâce à des innovations majeures: et ainsi réduire la facture drastiquement les couts de fonctionnement pour la collectivité.

Ce projet permettra avant tout de redonner des conditions de travail normales aux agents métropolitains qui travaillaient dans des conditions dégradées au Forum et actuellement dans de multiples locaux dispersés sur le territoire métropolitain.

Intervention de Jean-Luc Corbet

Présentation du compte administratif

Raphaël Guerrero, Vice-président en charge des finances, de l’évaluation des comptes publics et du contrôle de gestion, a présenté comme chaque année le compte administratif.

La présentation budgétaire sous forme de « budget climat » permet de prendre en compte l’impact sur l’environnement des politiques publiques métropolitaines et leur incidence sur l’atténuation du changement climatique.

La présentation du compte administratif 2023 montre la solidité des investissements métropolitains.
Les dépenses d’investissement hors remboursement du capital de la dette s’élèvent à 161.9 millions d’euros pour le budget principal contre 152.9 millions d’euros en 2022.

Présentation de Raphaël Guerrero

Projet de rénovation urbaine des Villeneuves

Jean-Luc Corbet, Coprésident du groupe Notre Métropole Commune (NMC), est intervenu pour expliquer le vote du groupe et exprimer les inquiétudes des élus métropolitains quant à la pollution de l’eau de la nappe phréatique utilisée pour remplir le futur lac baignable.

Le principe de précaution apparait comme le plus raisonnable. Un amendement a été proposé en séance pour garantir la faisabilité du lac à l’avis positif des autorités sanitaires compétentes.

Intervention de Jean-Luc Corbet

Inventaire des zones d’activités et extension de la zone d’activité de Domène

Guy Jullien, Vice-président chargé de l’économie, de l’industrie et de la résilience économique? a présenté l’inventaire des zones d’activités du territoire soulignant le dynamisme économique de la Métropole et donc l’extrême rareté du foncier économique.
En effet, sur 14.192 locaux à usage économique, seuls 1,9% sont vacants sur notre territoire métropolitain.

Il en a également profité pour présenter l’extension de la zone d’activités des Tuileries à Domène, qui s’annonce comme une des dernières « grandes opérations » en extension urbaine, avec celle d’Allibert.

L’opération à Domène, qui serait confiée à la SAGES, comprend l’ensemble des travaux d’aménagement nécessaire, y compris :

  • la création d’une piste cyclable,
  • les compensations nécessaires en matière de prise en compte des incidences environnementales,
  • la recréation des milieux humides favorables à l’implantation et au développement de nouvelles espèces, ainsi que le maintien de l’état de la zone humide existante
Intervention de Guy Jullien

Marché de conception-réalisation process pour l’opération de construction d’une nouvelle Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique (UIVE) à La Tronche

Marc Oddon, Coprésidents du groupe Notre Métropole Commune, est intervenu pour présenter les enjeux de ce projet d’investissement d’envergure pour la Métropole: plus de 300 millions d’euros pour une unité d’incinération qui traitera les déchets de 7 intercommunalités.

Dans un contexte économique difficile marqué par une forte inflation, ce projet à l’étude depuis plusieurs années a connu une forte augmentation, suscitant les inquiétudes des élus du groupe NMC. Toutefois c’est en responsabilité et face à la dégradation de la structure actuelle que la majorité métropolitaine propose de nouveau projet d’unité d’incinération.

Jean-Luc Corbet, Coprésidents du groupe Notre Métropole Commune, est également intervenu pour rappeler que ce projet aura un fort impact sur la taxe de prélèvement des ordures ménagères.

Intervention de Marc Oddon

Parkings en ouvrage – choix du mode de gestion

Sylvain Laval, Vice-président en charge des espaces publics, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces, a présenté une délibération pour la gestion des parkings en ouvrage du territoire.

L’exécutif métropolitain a fait le choix de créer une Société Publique Locale (SPL). Ce projet permettra de regrouper l’ensemble des parkings en ouvrage mais aussi à terme les parkings relais, et le stationnement sur voirie de communes avec un stationnement payant comme Grenoble ou La Tronche.

Présentation de Sylvain Laval

Amélioration de la ligne de bus C1+ à Meylan

Sylvain Laval, Vice-président en charge des espaces publics, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces, a présenté le projet d’amélioration de la ligne de bus C1.

Le programme d’aménagement d’ensemble prévoit :

  • Les réaménagements de carrefours ;
  • La création, le déplacement ou la suppression d’arrêts de bus ;
  • La désimperméabilisation et végétalisation de différents espaces sur l’ensemble du
    périmètre ;
  • La sécurisation de traversées piétonnes ;
  • Et la rénovation d’une partie de la chaussée.
Présentation de Sylvain Laval

Aménagement de l’avenue Jeanne d’Arc à Grenoble

Sylvain Laval, Vice-président en charge des espaces publics, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces, présenté le projet d’aménagement de l’avenue Jeanne d’Arc sur la commune de Grenoble.

Les principaux éléments de programme sont :

  • L’apaisement de l’avenue Jeanne d’Arc ;
  • L’insertion d’une piste cyclable bidirectionnelle côté Est de l’avenue Jeanne d’Arc, qui
    s’inscrit dans un schéma plus global des itinéraires cycles structurants ;
  • Le maintien de la circulation automobile à double-sens sur toute l’avenue ;
  • L’amélioration des cheminements piétons et des transversalités piétons-cycles en
    Est-Ouest ;
  • La maximisation des plantations et de la désimperméabilisation des sols, sans
    impacter les réseaux structurants ;
  • La valorisation des commerces ;
  • Le réaménagement des rues adjacentes aux îlots de l’Abbaye, en cohérence avec le
    projet urbain : rue René Cassin, rue Marie Chamoux et rue Duguesclin ;
  • La prise en compte d’une modification future de l’itinéraire bus de la ligne 12, qui
    empruntera à terme l’avenue Jeanne d’Arc sur toute sa longueur.
Présentation de Sylvain Laval

D'autres actualités peuvent vous intéresser...